L’île la plus mystérieuse de Nouvelle-Calédonie regorge de trésors naturels. La baie de Shabadran (à prononcer cha-ba-djan) en fait partie ! Équipés de vos chaussures de randonnée, partez le temps d’une journée à la découverte de paysages somptueux au sud de Maré ! N’oubliez pas votre appareil photo, vous ne serez pas déçu du voyage.

Top départ à la tribu de Kurine

La zone n’est pas libre d’accès, il faut se présenter à la tribu de Kurine dans le district de Penelo (Sud Est de l’île). La randonnée se fait sur une journée complète, départ vers 8h pour un retour vers 16h (prévoir beaucoup d’eau et votre repas du midi). Le terrain est assez difficile, parfois même dangereux. Raison pour laquelle nous vous déconseillons d’y aller avec des enfants ou des personnes qui n’ont pas une condition physique favorable. Une fois sur place, il faudra s’acquitter d’une certaine somme (nous reparlerons de tous ces détails plus bas dans l’article) auprès du responsable des lieux, qui n’est pas des plus accueillants.

Cocoteraie en pick-up

Votre première mission : l’échauffement en pick-up ! Rouler à travers une cocoteraie pendant une vingtaine de minutes, ça secoue et ça met en jambes autant que l’ambiance. Et oui, car il n’ y a que 3 ou 4 places dans un pick-up avec votre chauffeur. Le reste du groupe doit donc monter à l’arrière dans la benne : accrochez-vous ! C’est assez folklorique mais on adhère !

randonnée shabadran maré

Randonnée le long des terrasses de Shabadran

Le grand départ est donné au niveau d’une plaine, avec vue sur les terrasses (grands bassins d’eau, au pied des falaises) que nous longerons tout au long de la ballade. Un « guide » nous accompagnera durant le périple, mais nous n’entendrons jamais le son de sa voix.

La randonnée est un vrai bonheur, face à l’océan, à écouter les vagues s’éclater contre les roches. Nous sommes la plupart du temps sur le flanc de la montagne, avec un ou deux passages d’escalade. La marche se fait à même la roche corallienne qui peut se révéler coupante. Plus loin, nous rejoignons une forêt humide bien pratique pour se protéger du soleil. Nous arrivons à une première plage de sable blanc, décorée de petits rochers (qui nous fait penser à une « mini » baie d’Upi de l’île des Pins). Les vagues viennent se fracasser quelques mètres plus loin, le bruit et le spectacle sont vraiment impressionants ! Nous pensions être arrivés au point final de la ballade, mais le guide nous invite à reprendre le chemin pour une quinzaine de minutes …

randonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran maré

Une récompense à la clé

Le point d’arrivée de ces 2 heures de marche est un vrai cadeau : une magnifique crique à l’eau turquoise et abritée des forts courants par d’imposants rochers. La plage ressemble à un petit coin de paradis, on a vraiment l’impression d’être seul au monde ! Vous aurez approximativement 3h pour profiter au maximum de cet endroit : baignade, farniente, ballade entre les rochers, repas à l’ombre des cocotiers (attention aux chutes de coco). Il est même possible d’y camper une nuit ! On vous laisse juger par ces photos qui résument bien la situation !

randonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran marérandonnée shabadran maré

Le prix, parlons en !

Cette randonnée pourrait être presque parfaite si son prix n’était tout simplement pas exorbitant : 4000F/personne ! D’autant que ce jour-là, nous étions un groupe de … 28 personnes (le groupe de la veille a du annuler en raison de la météo, il s’est donc greffé au notre le lendemain, cela dit nous n’étions pas les uns sur les autres sur la plage). Ajoutez à cela un accueil inexistant (on vous demandera juste de passer à la caisse) un guide muet et 3 pick-up pour 28 personnes, vous avez maintenant toutes les raisons de fuir cette randonnée.

Malgré tout, nous sommes convaincus que nous avons fait une des plus belles ballades de toutes les îles Loyauté ! Les paysages étaient somptueux et la crique sensationnelle. Lorsque nous sommes revenus en fin de journée à notre point de départ, nous n’avions aucun regret. Vous l’aurez donc compris, Shabadran est une randonnée qui se mérite sur tous les plans et qui ne laisse pas indifférent !

Informations pratiques

Le point de départ se situe dans une propriété le long de la plage de la tribu de Kurine, sur votre droite vous verrez un panneau écrit en rose fluo « randonnée Shabadran ». Prévoyez de bonnes chaussures, de la crème solaire, un chapeau, beaucoup d’eau, le repas de midi et votre maillot de bain. Ne prenez pas votre PMT, il ne servira à rien.

Le tarif est de 4000F/personne (peut varier selon l’humeur). Comptez 5000F si vous souhaitez camper sur place avec votre tente !

Vous pouvez réserver à l’avance, mais ce n’est pas problématique si vous arrivez à l’improviste (tant que vous êtes à l’heure, sinon on ne vous laissera pas passer seul). Le gérant est M. Damas Bearune, joignable au +687 73 29 71.

BESOIN DE PLUS D’INFOS ?

Noter cet article

Randonnée dans la baie de Shabadran à Maré
5 (100%) 5 votes

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE ? VOUS POUVEZ LE PARTAGER !