Toujours à la recherche de bons plans en Nouvelle-Calédonie, nous avons rapidement entendu parler du fameux Passeport Gourmand ! Carnet de réductions ou guide de découvertes, peu importe comment on le nomme, l’essentiel est qu’il nous donne envie de tester plein de choses sur le territoire ! Explications.

Le Passeport Gourmand, c’est quoi ?

Lancé il y a maintenant 13 années, le Passeport Gourmand est un petit livret regroupant des établissements commerciaux (restaurants, hôtels, loisirs, etc.) qui proposent des offres avantageuses pour les découvrir et profiter de leurs services. Ces partenaires sont présents sur tout le territoire calédonien (îles comprises) ainsi qu’au Vanuatu (Port Vila) et en Nouvelle-Zélande (Auckland et Bay of Islands).

Concrètement, les offres (valables une seule fois pour la plupart) sont regroupées en plusieurs catégories. Ainsi, presque tous les restaurateurs vous proposeront une réduction de 50% sur la note (hors boissons) si vous êtes 2 personnes ou 40% pour 3, 30% pour 4, et 20% pour 5/6. A noter que vous avez l’obligation de consommer au moins une boisson par personne (avec ou sans alcool). D’autres offres sont également disponibles : plateau apéritif offert pour une bouteille achetée, 1 pizza achetée = 1 pizza offerte, etc. Bref, il y en a pour tous les goûts !

Les hôtels dispatchés sur toute la carte (de Port Boisé à Poum, et dans les îles) vous proposeront des offres semblables à 1 nuit offerte pour 1/2 nuit(s) achetée(s). Si ce n’est pas le cas, ce sera plutôt une réduction sur le prix d’une chambre ou un surclassement. Enfin, il existe des offres pour des activités touristiques (musée, location de bateau/jet ski, plongée, vol en ULM, etc.) et des commerces plus classiques comme des centres esthétiques, opticiens, clubs de sport, loueurs de voitures, billets pour le Betico 2, etc.

Combien ça coûte ?

Le Passeport Gourmand est vendu au prix de 13 000F. Cela peut paraître un peu élevé pour certains, mais en y réfléchissant bien le prix d’achat peut rapidement être rentabilisé en profitant d’une ou deux offres seulement. Parfois même en une seule fois, en prenant un hôtel ou un loueur de voiture/bateau, par exemple.

Une fois votre Passeport Gourmand acquis, il sera valable pendant un an. Il est tout à fait possible lors de l’achat de demander à le faire commencer une semaine ou 2 mois plus tard (si vous avez prévu par exemple de partir en métropole juste après l’avoir récupéré).

Enfin, le guide est nominatif, c’est-à-dire que vous seul pouvez l’utiliser (ou votre conjoint, à condition que son nom soit mentionné sur un post-it à l’intérieur). Vous n’avez pas le droit de le passer à l’un de vos amis pour qu’il l’utilise.

Comment ça marche ?

Lorsque vous souhaitez bénéficier d’une offre, il faudra impérativement contacter le commerçant pour réserver à l’avance tout en mentionnant que vous possédez le Passeport Gourmand. Une fois sur place, présentez le guide pour apposer le tampon sur l’offre correspondante. Lorsque vous allez dans un restaurant, la plupart du temps, le serveur garde votre précieux sésame à la caisse pendant toute la durée du repas. Vous le récupérez en réglant la note, mais faites attention à ce qu’on vous redonne le bon passeport (celui à votre nom).

Un peu trop de restrictions

Quand on peut bénéficier de réductions intéressantes, il y a généralement des contreparties. Et c’est bien normal, on comprend aisément que le commerçant doit s’y retrouver à la fin du mois. Toutefois, après avoir feuilleté entièrement le guide, nous avons remarqué qu’il y avait un peu trop de conditions pour bénéficier de certaines offres. Prenons par exemple le Betikure (près de Bourail) qui propose une offre « 1 nuit gratuite pour 2 nuits achetées ». On se dit alors qu’on devra déjà prendre un jour de congés pour partir un weekend chez eux (on aurait préféré 2 nuits au total, bien plus pratique). Mais en fait non, l’offre n’est pas valable (vous avez de quoi noter ?) si vous venez un vendredi ou samedi soir, du 22 décembre au 5 janvier, les week-ends prolongés, les jours fériés, les veilles de jours fériés, pendant les fêtes locales, la foire de Bourail et la Saint Valentin. La réduction ne s’applique pas non plus sur le petit déjeuner. Pour résumer, quand allons-nous utiliser cette offre ? Je n’en sais rien, je ne pense pas que je prendrai des jours de congés pour rester à Bourail pendant 4 jours … La plupart des hôtels ne pourront pas vous accueillir pendant les fêtes (Noël, Nouvel An mais aussi Fêtes des Pères, des Mères et Saint Valentin) et les jours fériés. Ce qui reste compréhensible, mais d’autres n’accepteront pas le Passeport Gourmand les weekends et pendant les vacances scolaires, ce qui peut poser problème lorsqu’on travaille dans l’enseignement (comme Norine) ou tout simplement que l’on a des enfants.

Concernant les restaurants, la seule critique que nous pourrions faire est que certains établissements forcent un peu à la consommation en obligeant à prendre une entrée et un plat ou un plat et un dessert (voire même entrée, plat et dessert hors menu à l’Hippocampe du Méridien). Ce n’est pas vraiment insurmontable me direz-vous mais le midi par exemple, je n’ai pas forcément une faim de loup. D’autant que d’autres restaurateurs présents dans le Passeport Gourmand n’imposent pas cette mesure. Pourquoi ne pas uniformiser toutes les offres des restaurateurs ? Sachant qu’aucun établissement ne paie pour être présent dans le guide. Dommage également que l’offre du restaurant de l’Escapade (îlot Maitre) ne soit accessible que pour les clients de l’hôtel (alors qu’en 2015 tout le monde pouvait y prétendre).

A noter également que :

  • la réduction au restaurant se fait sur le prix HT (mais vous payez tout de même les taxes du prix avant réduction, ce que je trouve bizarre)
  • les tickets restaurants ne sont pas acceptés
  • les thés gourmands et irish coffee ne sont pas considérés comme des desserts
  • les enfants de plus de 10 ans sont considérés comme des adultes qui doivent respecter les conditions de l’offre
  • le Passeport Gourmand n’est pas utilisable un jour férié ou le 24 septembre (fête locale)

Notre avis

Le Passeport Gourmand est sans doute à la hauteur de sa réputation ! Malgré un tarif un peu élevé de 13 000F et des restrictions un peu trop présentes, ce précieux sésame sera (très) vite rentabilisé et vous permettra de découvrir de nombreux restaurants, hôtels et activités touristiques à moindres coûts. Pensez tout de même à jeter un oeil à son contenu sur le site internet avant de l’acheter pour être sûr qu’il vous conviendra ! Notons également la présence d’autres « carnets de réduction » similaires que nous n’avons pas eu l’occasion de tester : Pass.nc et PassTime.

Comment l’acheter ?

Pour réserver votre Passeport Gourmand, rendez-vous sur le site internet passeportgourmand.nc puis cliquez sur le bouton « Réservation ». Attention, les ventes commencent début juin et les quantités sont limitées ! Il n’y en aura donc pas pour tout le monde. Si vous ne voyez plus le bouton de réservation c’est qu’il n’est sans doute plus en vente !

Informations pratiques

Les bureaux sont situés au 115 route de l’Anse Vata à Nouméa
en face de la station Shell Vata et au-dessus de chez Miss Games au 1er étage

13 000F le guide

Possibilité d’en commander plusieurs (pour différents noms de propriétaire)

Téléphone
+687 25 25 02 / +687 74 02 24

Site web
passeportgourmand.nc

Noter cet article

Le Passeport Gourmand de Nouvelle Calédonie
4.8 (95%) 4 vote[s]

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE ? VOUS POUVEZ LE PARTAGER !