La décision est prise, vous partez de métropole (ou d’ailleurs) pour vivre une aventure de folie à l’autre bout du monde en Nouvelle-Calédonie ! Il est probable que vous soyez amenés à vivre dans la capitale : Nouméa. Il va donc falloir trouver un logement pour vous tout seul ou votre petite famille ou vos amis, votre chien, votre cagou en peluche et bien sur vos valises. En bref vous avez du pain sur la planche pour organiser votre arrivée mais pas de panique, nous avons regroupé toutes les informations utiles pour vous permettre de vous installer dans les meilleures conditions !

Les différents types de logement

> TRÈS COURTE DURÉE

Vous êtes sur Nouméa pour un court séjour, des vacances ou une mission particulière ? Cela risque d’être compliqué de passer par les circuits traditionnels (agence, bail, etc.). Plusieurs solutions s’offrent alors à vous, la plus connue reste sans aucun doute le site Airbnb où vous trouverez différents logements adaptés aux voyageurs solitaires, comme aux familles nombreuses ! C’est cette option qu’a choisi Norine à son arrivée avant de s’installer dans un logement plus durable. Elle a déniché un magnifique petit studio meublé à Tina sur Mer (à 10 minutes de Nouméa), n’hésitez pas à lire son retour sur le sujet !

Vous êtes « à la cool » et vous vous fichez du confort ? L’essentiel est de ne pas se ruiner en logement pour ne pas manger QUE des pâtes midi et soir ? Réservez un lit à l’auberge de jeunesse de Nouméa ! Située sur les hauteurs de la ville près de la place des Cocotiers (juste à côté de la FOL), elle propose des hébergements en dortoir (1800F/nuit) ou en chambre individuelle (4100F/nuit). Vieillissante, l’auberge est très spartiate mais a le mérite d’être propre et bien équipée côté cuisine (grand piano, casiers réfrigérés, vaisselle, etc.). Elle dispose également d’une vue imprenable sur le centre ville et la baie de Moselle. N’hésitez pas à réserver à l’avance, il y a souvent du monde ! Vous trouverez toutes les informations sur le site internet : aubergesdejeunesse.nc.

La sous-location est monnaie courante à Nouméa en raison du va-et-vient incessant des expatriés entre le Caillou et la métropole. Il n’est pas rare de trouver une annonce sur le groupe Facebook Nouméa Expat pour des durées variables entre 3 semaines et 2 mois environ. L’avantage est d’avoir un logement fonctionnel, meublé et qui dispose d’une connexion wifi sans supplément. Les annonces sont plus fréquentes pendant les périodes de juillet / août (été en métropole) et décembre janvier (fêtes de fin d’année).

> COLOCATION

Sans doute un très bon compromis pour celles et ceux qui ne souhaitent pas y laisser une fortune à chaque fin de mois ! La colocation est très répandue sur Nouméa, notamment à cause des prix des loyers relativement chers. Mais aussi pour la simple et bonne raison que de nombreux expatriés arrivent seuls et que vivre en colocation permet de se faire un cercle de connaissances rapidement. Pour une coloc’ à la capitale, comptez en moyenne entre 50 000F et 80 000F par mois. Le tarif va surtout dépendre du quartier où vous vous trouvez (voir détails plus bas), du nombre de colocataires et de l’équipement du logement. L’avantage d’une telle formule est de pouvoir bénéficier du confort d’une grande surface habitable, sans avoir besoin d’investir beaucoup d’argent dans du mobilier ou de l’équipement (internet, TV, cuisine, frigo, etc.). Rejoignez le groupe Facebook Nouméa Colocation pour voir les offres !

> LOCATION

Une fois bien ancré dans la vie active calédonienne, il sera beaucoup plus facile d’accéder à la location. Même si les prix des loyers n’égalent pas encore ceux de Paris, ils s’en rapprochent facilement. Là encore tout dépendra du quartier que vous convoitez, de la surface, de l’équipement et si le logement est meublé ou non. Il est possible d’avoir un studio ou petit F2 aux alentours de 90 000F/mois. Un F3 débutera à 120-130 000F, plus si le logement est meublé. Si vous recherchez une maison spacieuse (F4-F5) dans un quartier réputé, les prix s’envolent à plus de 250 000F. Toutefois, si votre budget est réduit, il est possible de trouver moins cher en vous éloignant du Sud de Nouméa pour vous diriger vers les quartiers au Nord (Porte de Fer, PK4, PK6, PK7, etc.)

De notre expérience, nous n’avons pas vu énormément d’annonces de particuliers, beaucoup de logement sont gérés par des agences immobilières qui n’hésitent pas vous faire payer une petite fortune leurs frais. D’ailleurs, un article publié sur Radio Cocotier le 6 juin 2016 expose une enquête réalisée par l’association de consommateurs UFC sur les pratiques de ces agences. Ne vous étonnez donc pas si on vous demande pour la signature du bail quelques justificatifs surprenants tels que vos 3 derniers relevés de compte …

Concernant l’achat immobilier, c’est un milieu que nous ne connaissons pratiquement pas, difficile donc de vous donner des conseils. Mais vous pouvez jeter un oeil au site immobilier.nc ou rechercher sur Google des agences immobilières pour vous rendre compte des tarifs pratiqués sur le territoire.

> AIDE AU LOGEMENT

Tout comme en métropole, il est possible de bénéficier d’une aide au logement lorsque vous êtes locataire. Bien évidemment cette aide vous sera accordée selon un plafond de ressources défini. Pour en savoir plus, je vous invite à lire notre article dédié.

> DÉFISCALISATION

Le gouvernement calédonien a mis en place fin 2013 une mesure de défiscalisation pour les investisseurs locaux pour l’achat de biens immobiliers neufs. Pour résumer, un résident calédonien peut acheter (ou acter le début du chantier) un bien destiné à la location (pour 6 années minimum) avant le 31 décembre 2015 et bénéficier d’une réduction d’impôts sur celui ci pendant 6 années consécutives. Dans le cas d’un début de chantier avant le 31/12/2015, le logement doit être livré dans les 24 mois (individuel) ou 36 mois (collectif) qui suivent.

Mais concrètement, en tant que locataire, qu’est ce qu’on y gagne ?
Les logements bénéficient de loyers plafonnés à condition de ne pas dépasser un certain plafond de ressources. Le loyer est calculé selon une formule simple que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Le bien immobilier doit être loué dans les 12 mois suivant sa livraison pour être éligible à cette mesure, ce qui nous amène au plus loin (dans le cas d’un logement collectif) au 31 décembre 2019. A compter de cette date, le bien sera obligatoirement en location pendant 6 années. Vous pourrez donc dans le meilleur des cas (si mes calculs sont bons et que j’ai bien tout compris) bénéficier d’un loyer plafonné jusqu’au 31 décembre 2025. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ce dossier sur le site de la CCI.

Les quartiers de Nouméa

Nouméa est une ville très condensée, voire un peu surchargée. Elle est aussi composée de différents quartiers difficiles à mémoriser lorsqu’on arrive sur le territoire (même après 8 mois à Nouméa, j’ai toujours du mal avec certains). La municipalité a mis à disposition une carte détaillée de la ville que vous pouvez retrouver ci dessous. Elle a l’avantage de proposer les noms des quartiers, l’emplacement des établissements scolaires, des institutions, des hôpitaux, etc. En bref, une vraie mine d’or pour ceux qui souhaitent repérer les lieux avant d’arriver ! Si vous avez des problèmes pour visualiser la carte (notamment sur mobile), n’hésitez pas à la consulter directement sur le site de la ville.

Après 10 mois de vie à Nouméa, nous avons eu le temps de parcourir la majeure partie des quartiers de la ville, de quoi vous donner un aperçu de chacun des meilleurs coins où il fait bon vivre et à l’inverse ceux qui sont moins attrayants.

RECEIVING – MOTOR POOL – N’GÉA – VAL PLAISANCE – ANSE VATA – BAIE DES CITRONS

On commence avec le carré Sud de Nouméa ! Ces quartiers sont sans doute les plus convoités grâce à leur proximité avec les 3 plus belles baies de la ville : Baie des Citrons, Anse Vata et Baie de Sainte Marie. Certaines résidences permettent d’avoir des vues imprenables sur l’océan, ce qui n’est pas négligeable ! La Baie des Citrons est occupée par de nombreux bars, il se peut donc que le quartier soit un peu animé de temps en temps. N’Géa et Val Plaisance sont des quartiers paisibles et résidentiels idéalement situés pour tous les sportifs qui souhaitent courir le soir à la promenade Pierre Vernier située sur la côte Est (Baie de Sainte Marie) et par conséquent facilement accessible. Enfin, l’Anse Vata reste le quartier le plus esthétique, avec sa longue plage, ses restaurants, l’îlot Canards, la Bodega et le complexe hôtelier Château Royal – Le Méridien.

FAUBOURG BLANCHOT – VALLÉE DES COLONS

Deux quartiers côte à côte que nous apprécions particulièrement. Il y a très peu de résidences au profit de maisons individuelles (certaines au style colonial) plus ou moins spacieuses et confortables. L’avantage est d’être situé entre deux axes principaux : la Route de l’Anse Vata et la Promenade Pierre Vernier qui longe la côte. Cela facilite les trajets et permet de rejoindre les baies du Sud plus facilement. Un grand supermarché Géant est également implanté entre les deux quartiers.a

QUARTIER LATIN – CENTRE VILLE

Ce sont les deux quartiers les plus « condensés » de Nouméa. Cela signifie qu’il y a de nombreux bâtiments à étages, que les rues sont fréquentées et que la circulation peut parfois être difficile (un peu comme partout). Le centre ville est différent des autres quartiers car il est organisé selon un quadrillage autour de la Place des Cocotiers. D’après moi, je pense qu’il y a plus de magasins et de bureaux que de logements. Ces deux quartiers possèdent leur propre ambiance, dans laquelle je ne me retrouve pas pour y habiter. Animé en semaine avec notamment beaucoup de passage, le centre-ville de Nouméa est complètement vide le week-end (excepté certains week-end lors des animations Place des Cocotiers par la mairie de Nouméa). Si vous trouvez un logement dans le coin, prévoyez une place de parking car le stationnement peut se révéler assez laborieux.

Le Quartier Latin est un peu plus calme, il possède de nombreux petits commerces et restaurants bien pratiques. Vous êtes également à deux pas du marché de Nouméa, du McDo (hehe) et de Port Moselle (marina, départs de taxiboat, excursions, location de bateau).

NOUVILLE

Nouville est en premier lieu une zone d’activités portuaires. Malgré tout, vous trouverez plus à l’Ouest un campus universitaire qui propose des chambres pour ses étudiants. A noter également, la présence du Sénat Coutumier et de la plage du Kuendu Beach où se trouve un hôtel reconverti en … hôtel de longue durée. Il est possible de trouver des logements meublés (et très bien placés) à des tarifs « raisonnables » (plus d’infos : kuendubeachresort.com).

MAGENTA – HAUT MAGENTA – PORTES DE FER

Ce sont 3 quartiers semblables qui se révèlent bien pratiques en raison de leur proximité avec de nombreux services quotidiens (supermarchés, pharmacie, médecin, hôpital, etc.). Ils sont également bien desservis et on accède rapidement aux axes principaux pour sortir de Nouméa ou rejoindre les baies du Sud. Ils sont peu esthétiques comparés aux quartiers Sud mais il fait bon y vivre. Le Haut Magenta reste un peu excentré du fait qu’il surplombe la ville (près du Parc Forestier). Attention au quartier de la plage de Magenta, à marée basse il y a parfois de fortes odeurs, ne vous réjouissez donc pas trop vite de voir un appartement avec terrasse et vue sur la plage ! Il y a également la proximité avec l’aéroport à prendre en compte.

OUÉMO

La presqu’île de Ouémo située juste à côté de Magenta est vraiment sympathique, de belles résidences, un quartier calme entouré de l’océan (vous avez donc plus de chance de l’apercevoir depuis votre balcon). Les deux seuls (petits) défauts sont que vous êtes plus ou moins alignés avec la piste de l’aéroport de Magenta. Il n’y a pas un gros trafic mais si la direction du vent est dans un certain sens, les avions décolleront en passant au dessus de Ouémo. Très franchement, ce n’est pas catastrophique, il y a un avion toutes les heures maximum (quand le vent n’est pas « favorable ») et aucun trafic la nuit. L’extrémité sud de Ouémo sera sans doute moins exposée à ce problème mais vous obligera à remonter toute l’île si vous souhaitez sortir. Ça à l’air de rien comme ça mais ça peut vite devenir lassant, surtout avec les ralentisseurs sur la route.

VALLÉE DU TIR

Un quartier très peu résidentiel et que nous conseillons d’éviter en raison de sa proximité avec la SAV Express (axe routier principal pour rejoindre Nouméa, pratique mais bruyant) et l’usine de nickel (SLN) située juste en face à Doniambo. L’air sera encore plus pollué qu’il ne l’est déjà sur Nouméa.

DUCOS

Ducos est une zone industrielle et commerciale, il y a donc très peu de logements à part dans le quartier populaire de Kaméré ainsi qu’à Logicoop (pratique si vous avez un travail dans la zone). Mais sachez que si vous êtes à la recherche de magasins spécifiques pour votre installation, il est fort à parier qu’ils se trouvent à cet endroit !

QUATRIÈME KILOMÈTRE ET PLUS

C’est une zone que nous connaissons peu, mais ces quartiers sont plus communément appelés PK4, PK5, PK6 ou PK7 (Point Kilométrique). Situés au Nord de Nouméa, ils sont agréables et permettent d’accéder à des logements spacieux tout en gardant des loyers modérés (du fait de l’éloignement du centre de la capitale). Petit bémol toutefois aux quartiers de Rivière Salée et de Normandie, qui sont des quartiers aux bâtiments vieillissants et ne bénéficient pas d’une très bonne réputation.

TINA

Quartier hautement résidentiel, Tina regroupe beaucoup de villas luxueuses. Bâties sur un terrain en pente, pratiquement chaque habitation bénéficie d’une vue imprenable sur la baie de la Conception (Mont Dore) ou sur la baie de Tina.

DUMBÉA & BOULARI

Deux communes qui font partie du Grand Nouméa et où il fait bon vivre. Cela permet d’avoir des loyers moins chers si vous n’avez pas spécialement envie d’être en centre ville. Attention aux trajets quotidiens vers Nouméa qui peuvent vite devenir lassants avec la circulation. Pour Dumbéa, privilégiez plutôt les hauteurs de la ville où plusieurs lotissements sont installés. Le bas est un peu trop près, selon nous, de la voie rapide.

Quelques conseils pour les visites

Vous pensez avoir trouvé votre petit coin de paradis ? N’oubliez pas de vérifier certains petits détails avant de signer ! La première chose qui nous vient à l’esprit est très glamour : les cafards. Sur le territoire, il y a disons quelques soucis d’éradication. Du coup il n’est pas rare de voir débarquer quelques petits individus indésirables et autres nuisibles. De nombreuses résidences sont traitées efficacement mais il se peut que certains logements échappent au traitement. Pour le vérifier, n’hésitez pas à ouvrir tous les placards et rangements pour voir ce qui se cache à l’intérieur. Si le logement est encore habité, regardez s’il y a des produits au sol.

Autre élément non négligeable : l’aération et la climatisation. Ce n’est un secret pour personne, en été il fait très chaud. Pensez donc à regarder les ouvertures, les fenêtres, s’il y a un brasseur d’air. Beaucoup de logements récents ont des climatiseurs (généralement dans les chambres), c’est toujours un plus mais attention à la facture d’électricité !

Enfin, pensez aux alentours, notamment la route. Essayez de passer à plusieurs moments de la journée pour vérifier s’il y a beaucoup de circulation (et donc de bruit). Calculez par exemple les temps de trajet entre votre habitation et votre lieu de travail, sachant qu’aux heures de pointe (7h – 8h et 16h30 – 18h30), certains quartiers sont totalement bouchés. Petit détail également, les logements situés en contrebas de la route sont beaucoup plus exposés à la poussière, nous en avons fait l’expérience et c’est vraiment fatiguant. Même si c’est un problème général en Calédonie !

Les meubles

Lorsque vous arrivez en avion à La Tontouta, vous n’aurez que vos deux bagages en soute et votre sac à dos. Difficile donc de ramener quelques meubles de métropole. Il y a deux possibilités : soit vous prenez un container sur un bateau (3 à 5 mois de transport) soit vous achetez tout sur place. Le container reste très cher, les tarifs varient de 2000€ à 8000€ selon si vous partagez un box ou non. Bien souvent, les expatriés optent pour cette solution lors d’une mutation et que l’entreprise prend en charge les frais de déménagement (n’oubliez pas qu’il faut emmener vos meubles dans une zone portuaire de métropole, peu pratique si vous habitez dans l’Est de la France).

L’autre solution (plus raisonnable et pratique) consiste à tout racheter sur place. Neuf ou d’occasion à vous de choisir (voir notre article sur le sujet), sachant que les prix sont relativement chers dans les magasins d’ameublement et d’électroménager. C’est donc le marché de l’occasion qui prime. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a de l’offre puisque comme nous l’avons vu précédemment, il y a un turn over important sur le territoire. Tous les jours des annonces sont postées sur les sites spécialisés ou sur les groupes Facebook Nouméa Expat et Vente de Tout. Vous pourrez facilement faire de bonnes affaires dés votre arrivée !

S’installer dans son logement

> L’ÉLECTRICITÉ

Pour ouvrir votre compteur d’électricité, rendez-vous à l’EEC (à PK4, voir sur la carte ci dessus). Vous pouvez souscrire directement par internet votre contrat si vous avez déjà toutes les références (numéro d’appartement et de compteur entre autres). Pensez à le faire avant de rentrer dans l’appartement pour ne pas avoir de coupure (et engendrer des frais supplémentaires liés à l’activation). Pour le Grand Nouméa (Dumbéa, Boulari, etc.) il faut s’adresser à Enercal.

> L’EAU

Pour ouvrir votre compteur d’eau, rendez-vous à la Calédonienne des Eaux (à PK6, voir sur la carte ci dessus). La souscription est aussi possible directement depuis le site internet. Là encore, prenez de l’avance pour ne pas vous retrouver sans eau une fois installé !

> INTERNET

Pour avoir une connexion internet dans votre logement, je vous invite à lire l’article dédié que nous avons publié. Un autre article concernant les forfaits mobiles est également disponible.

> COURRIER

Le courrier postal est assuré par l’Office des Postes et des Télécommunications (OPT.nc), si vous souhaitez recevoir du courrier directement chez vous il n’y a rien à faire. En revanche, sur le territoire il existe de nombreuses boîtes postales (dispatchées dans toutes les agences de Nouméa), ce qui peut se révéler bien pratique si vous êtes amenés à changer régulièrement de logement (premier mois en Airbnb, différentes colocations, etc.). Vous n’aurez pas besoin de faire de changement d’adresse.

> ASSURANCE

Pour assurer votre logement, de nombreux assureurs (la plupart sont les mêmes qu’en métropole) seront à votre service, toutefois je vous invite à jeter un oeil au site NCAP, qui est géré par un courtier en assurance. En gros, quelqu’un va chercher les meilleurs devis pour vous !

Et vous, comment s’est passée votre installation ? Vous avez aussi des conseils à donner ?

Informations pratiques

Noter cet article

Rechercher un logement à Nouméa
5 (100%) 12 votes

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE ? VOUS POUVEZ LE PARTAGER !