Vous les avez sans doute déjà remarqué dans la baie de l’Anse Vata à Nouméa, naviguant au dessus de l’eau à des vitesses folles sur leur « tapis volant ». Le kitefoil est de plus en plus répandu sur le Caillou et à force de les regarder depuis la plage, la tentation était trop forte : je me suis donc décidé à prendre un cours de foil !

cours kitesurf foil nouméa
cours kitesurf foil nouméa

Le foil, quésaco ?

Si vous êtes néophyte dans l’univers du kitesurf (je ne vous en veux pas, c’est promis), une petite explication s’impose ! Le kitefoil est une variante du kitesurf, qui consiste à naviguer avec un aileron en forme d’avion (appelé foil ou hydrofoil) fixé à un mât, qui lui même est fixé sous votre planche.

En prenant de la vitesse, le foil permet à la planche de se surélever au dessus de l’eau (d’où le terme de « tapis volant »). Il n’y a donc plus de frottement avec l’eau, ni de bruit, ni de contact avec les vagues. Cela permet également de naviguer dans du vent beaucoup plus léger. Cette discipline ouvre donc de nouveaux horizons en terme de sensations de glisse !

cours kitesurf foil nouméa

En pratique, ça donne quoi ?

« Tu oublies tout ce que tu a appris en twintip »
« Tu verras, la première séance est la plus chiante »

Ces paroles sont celles de Fabien, gérant de l’école de kite Vakarm à Nouméa et moniteur diplômé. Pourquoi Fabien ? Tout simplement parce que c’est avec lui que j’ai pris mes premiers cours de kitesurf en 2015 ! Il m’a refilé le virus comme on dit ! Après un briefing sur la plage à propos des principes du foil, me voici en plein milieu de l’Anse Vata, dans l’eau, avec ma planche. Comme il fallait s’y attendre, les premiers waterstart sont assez … épiques.

cours kitesurf foil nouméa
cours kitesurf foil nouméa

Je comprends rapidement que je risque de passer un bon moment dans l’eau avant de réussir à tirer un bord. Les premières sensations du foil sont assez déstabilisantes, il est très difficile de trouver l’équilibre sur la planche et la moindre posture un peu trop en arrière fait remonter instantanément le foil hors de l’eau.

Les erreurs ne pardonnent pas et les chutes sont mémorables. D’ailleurs, ma plus grosse appréhension était de percuter le mât ou le fuselage du foil pendant une chute, mais on prend vite le réflexe de s’éjecter sous le vent de la planche. Lorsqu’on est dans l’eau à côté de la planche, il faut également avoir conscience qu’il y a un aileron immergé, et donc faire attention lorsqu’on nage avec ses pieds pour ne pas le percuter.

Il est temps de bosser ses appuis et de se forcer à maintenir une position beaucoup plus en avant (par rapport au twintip) pour maintenir le foil dans une trajectoire plus lente et progressive. Au bout de quelques tentatives, j’effectue mes premiers « vols » et je dois bien dire que c’est assez jouissif ! Pendant quelques secondes, je glisse à 50cm au dessus de l’eau (le mât fait 65cm, plus facile et accessible qu’un de 90cm) en survolant les vagues.

Le plus compliqué (pour moi) est de garder le foil à une altitude stable (pour ne pas qu’il sorte de l’eau) tout en gérant mon aile. La remontée au vent n’est pas une priorité (car le bateau de l’école est là pour ça), mais on se rend vite compte que le foil, une fois maitrisé, permet de le faire de manière beaucoup plus facile et efficace qu’un twintip.

cours kitesurf foil nouméa

Pourquoi prendre un cours ?

Pour moi, le kitesurf n’est pas un sport qui s’improvise ! Comme je l’avais déjà précisé dans mon article sur les premiers cours de kitesurf, les règles de sécurité sont nombreuses. Le foil n’échappe pas à la règle et ce, pour plusieurs raisons :

  • Le foil se pratique majoritairement en eau profonde
  • Sa maitrise est radicalement différente d’une navigation en twintip
  • Un bateau sécurité est un vrai plus pendant le cours
  • L’aile du foil peut être dangereuse en cas de mauvaise pratique (mon petit doigt de pied peut en témoigner)
  • L’école fournit le matériel adapté (planche, foil, casque, gilet de flottaison, radio)

Évidemment et au delà des notions de sécurité, l’intérêt principal de prendre un cours, c’est surtout d’avoir un moniteur diplômé et expérimenté qui nous donne les bons conseils pour progresser au maximum dans la discipline ! Mais si vous préférez sauter seul(e) dans le grand bain, rien ne vous l’empêche.

cours kitesurf foil nouméa

Et après le cours ?

Ces 2 heures de cours particulier passent très vite (et sont aussi très fatigantes), mais le virus s’attrape très vite et on n’attend qu’une chose : pouvoir remonter sur la planche au plus vite ! Mais de quelle manière ? En reprenant un cours particulier ou en achetant directement son propre matériel ?

De mon côté, je pense reprendre au moins une séance pour me familiariser au mieux avec la discipline. Le cours particulier n’est certes pas donné, mais il permet d’apprendre facilement (matériel fourni) et en tout sécurité, un point sur lequel je suis intransigeant. Pour l’instant, je me vois mal partir seul en eau profonde et à la dérive, sans aucune assistance. N’hésitez pas à me dire en commentaire comment vous avez vécu votre apprentissage !

Quel est le niveau requis pour débuter en foil ?

Le foil s’adresse à celles et ceux qui ont déjà une bonne maitrise du kitesurf : avoir un bon pilotage de son aile, naviguer dans n’importe quelle condition et enfin maîtriser la nage tractée !

Combien ça coute ?

Un cours de foil est un cours particulier de 2 heures environ. Largement suffisant étant donné que l’expérience peut être vite fatigante ! Comptez 20 000F pour un cours avec Fabien de l’école de kite Vakarm à Nouméa. 

Côté matériel (fourni pour le cours), les tarifs sont très différents en fonction des marques et types de fabrication. On commence généralement avec de l’aluminium (plus accessible financièrement) pour aller vers du carbone si on recherche la performance avant tout. La taille du mât est aussi importante : 65 et 90cm sont les plus répandues (le plus petit permet un apprentissage plus facile). Il faudra compter au minimum le prix d’une aile complète pour s’offrir un foil neuf complet (foil + planche).


Bravo à Norine qui a pris ma place de photographe le temps du cours (et qui s’est très bien débrouillée) !

BESOIN DE PLUS D’INFOS ?

Noter cet article

J’ai testé le kitefoil à Nouméa !
5 (100%) 4 votes

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE ? VOUS POUVEZ LE PARTAGER !