Depuis les airs, sur mer, sur terre, la Nouvelle Calédonie se visite également sous terre, comme avec une balade dans les grottes de Koumac. Proches du village, elles offrent la découverte de sites somptueux à ceux qui s’aventurent dans ses galeries. Frissons garantis ! 

La petite grotte des vents

Première grotte du site sur le sentier balisé, elle s’explore en 15-20 minutes. Vous pouvez évoluer facilement (possibilité d’accès pour les enfants). La grotte est vaste, haute et la lumière arrive encore largement à percer à certains endroits. Vous évoluez donc, en fonction de la luminosité dehors, dans une obscurité maîtrisée. Néanmoins, votre lampe torche ou frontale vous permettra d’admirer les différents types de roches (principalement du calcaire), les plafonds, quelques chauves souris ainsi que les racines des banians mêlées (et aussi malheureusement quelques graffitis). Le site est beau et impressionnant. Même si elle est rapide, sa visite vaut le coup d’oeil. Elle vous permettra de vous donner déjà quelques impressions si vous n’en n’avez jamais visité. Car la deuxième grotte ne révèle pas du tout la même ambiance ! 

grottes de koumac grottes de koumacgrottes de koumacgrottes de koumac

La grande grotte

Elle est située un peu plus loin sur le sentier, en plein coeur d’une belle végétation. Seuls les adultes peuvent s’y rendre, car le ton est donné dès le départ par une petite séance d’escalade entre les rochers pour rejoindre l’entrée ! Un panneau situé au pied de ces rochers vous indique quelques consignes de sécurité et que la visite s’arrêtera à 380m. Au-delà, l’accès est interdit, pour cause de gaz ! Les petits pieds et les moins courageux pourront s’abstenir et patienter à l’aire de jeux de l’entrée ! 

Cette grotte est très différente de la première. En peu de temps vous êtes plongés dans l’obscurité et surtout le silence total ! Il faut se glisser entre certaines pierres quand on se commence à s’enfoncer dans la grotte. Nous avions peu de temps (et de témérité aussi !) ce jour-là ! Du coup nous nous sommes arrêtés à la première grande pièce qui accueille de nombreux petits cumulus de pierres, typiques de la culture kanak. Mais comptez 1 heure aller-retour si vous souhaitez aller jusqu’au bout. 

grottes de koumac
grottes de koumac
grottes de koumac
grottes de koumac

Partez équipés ! 

Comme toujours, partez avec le matériel nécessaire pour que votre balade se passe au mieux ! Prévoyez dans votre sac à dos, une lampe torche ou une lampe frontale par personne (changez les piles avant de partir !), de l’eau et des chaussures fermées. 

N’oubliez pas non plus de remplir le registre à l’entrée du site avant d’accéder aux grottes (sous un petit faré). Par mesure de sécurité, chaque visiteur y laisse quelques informations sur son arrivée. Toujours pour des questions de sécurité, sachez que le site des grottes peut être fermé par temps pluvieux. 

grottes de koumac

Découvrez l’escalade !

Le site des grottes de Koumac est souvent utilisé pour pratiquer l’escalade. Nous ne l’avons pas testé mais si vous êtes intéressé, jetez un coup d’oeil au site vertikaledonie.com !

Informations pratiques

Les grottes sont à 8 kilomètres du centre de Koumac. Une fois dans le village, prenez à droite au rond-point de l’église en arrivant du sud (avenue Georges Baudoux). Continuez tout droit en suivant la route des Grottes de Koumac. Tournez à droite à la patte d’oie. Continuez la piste jusqu’au bout de la route.

Il est possible de pique niquer sur place. Le site est agréable et possède un petit parking (attention, ne vous garez pas en dessous des arbres, de grosse « boules » de la taille d’un marron tombent régulièrement), des jeux en bois pour les enfants, des tables et des bancs. Selon nos sources, il est possible d’y camper gratuitement. On vous conseille de vous renseigner au préalable auprès de la mairie de Koumac pour préparer votre arrivée si vous souhaitez dormir sur place. 

Mairie de Koumac
Site web : mairie-koumac.nc
Téléphone : +687 47 61 08
Mail : accueil@mairie-koumac.nc

Noter cet article

Les grottes de Koumac
5 (100%) 2 votes

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE ? VOUS POUVEZ LE PARTAGER !

  • Thomas Damour

    Etant né en Nlle-Calédonie, j’informe que ces grottes sont aussi source d’inspiration de certaines légendes qui sont bonnes ou mauvaises en fonction du lieu ou elles sont raconté. Il y a une dizaine d’années (il me semble) nous avions accès à ces grottes au delà de 380. Et je peux vous assurez que lorsque nous franchissions la limite donnée aujourd’hui l’ambiance changeait brutalement de découverte à angoisse. Je n’en dirais pas plus.

    • Florian Braure

      Hello Thomas 😉

      Merci beaucoup pour ces informations !

      • Thomas Damour

        De rien, je suis toujours ravie d’informer les visiteurs. Après tout chaque lieu insolite de Nlle-Calédonie à son histoire.

    • Renrhaf

      C’est intriguant ! Quel teasing !
      Est il possible de trouver de plus amples informations à ce sujet ?

      • Thomas Damour

        Et ben oui auprès des légendes, ce n’est pas quelque chose qu’il vous dirons au point i (déjà qu’on a du mal avec le tourisme).
        Généralement ils disent que les grottes sont interdite d’accès pour risque de chute.
        Mais certains vous dirons que c’est a cause du tabou; Le tabou en Nlle-Calédonie c’est une terre, un terrain maudit L’idéal resterai d’écouter un peu toute les légendes kanaks

        • Renrhaf

          Merci pour ces détails, j’ai hâte de découvrir ces grottes et la Nouvelle Calédonie plus globalement