Quand on réside dans un petit coin de paradis aussi beau que la Nouvelle Calédonie, on a souvent envie de le partager avec ses proches. Messages, photos, vidéos par internet sont les messages les plus instantanés. Mais avec un peu de shopping et de patience, vous pouvez aussi leur faire plaisir avec un colis. Il faut bien une première fois auprès de l’Office des Postes et Communications !

Envoyer un colis depuis la Nouvelle Calédonie

Tout d’abord, rendez vous dans une agence OPT assez grande. En effet, celle de votre quartier ne sera peut-être pas équipée d’une balance, essentielle à la pesée et donc affranchissement de votre colis. La principale agence de l’OPT de Nouméa est située au Quartier Latin, mais il en existe d’autres importantes à travers Nouméa. Les agences sont généralement ouvertes comme les autres services en Calédonie : de 7h30 à 15h30 en semaine (trouver une agence). 3 agences sont aussi ouvertes le samedi de 7h30 à 11h le samedi : Magenta, Belle Vie et Agence Principale. De manière générale, essayez d’arriver tôt pour éviter une attente trop longue. Au pire, vous profiterez de la climatisation en attendant que le numéro de votre ticket s’affiche à l’écran !

Au niveau du format et de l’emballage, vous êtes relativement libre. Vous pouvez utiliser un carton personnel. Il est préférable cependant d’en prendre un assez résistant pour « sécuriser » un peu plus l’envoi. L’OPT peut vous aider à bien finir de le scotcher si besoin. Si vous n’en possédez pas ou préférez voir avec l’agence directement, sachez qu’ils vendent des Emballages Simplissimo. Nous avons opté pour cette solution, vu le poids de nos colis de Noël bien remplis : 2 boîtes XL Simplissimo. Tout est très bien répertorié ici : www.opt.nc/courrier/gamme-emballages

Coûts et délais

Le deuxième conseil que l’on peut vous donner est de prévoir l’envoi de votre colis. C’est primordial si vous souhaitez qu’il arrive pour une date très précise, comme pour un anniversaire par exemple. Oui, on sait bien que cela enlève une certaine partie de la spontanéité du plaisir d’offrir. Mais n’oubliez pas qu’il va voyager pendant 20 000 kilomètres tout de même. La prévoyance vous permet également de gérer le coût de votre envoi. En effet le service d’acheminement des colis est divisé en plusieurs zones :

  • Ecomaritime : 1 départ par mois (destinations limitées)
  • Ecoaérien : 1 départ par semaine (destinations limitées)
  • Prioritaire : départ par le 1er vol (toutes les destinations)

Plusieurs possibilités s’offrent ensuite à vous pour l’acheminement, du plus lent au plus rapide :

  • Nouvelle Calédonie
  • Zone 1 : Océanie (y compris Wallis et Futuna, Polynésie Française)
  • Zone 2 : Europe et Asie ( y compris France métropolitaine et tous les autres territoires français)
  • Zone 3 : Amérique – Afrique

Bien entendu, selon le type d’acheminement que vous choisirez, le prix diffèrera. L’OPT propose un simulateur de coût très pratique, cliquez ici pour le découvrir.

L’OPT garantit ses délais à l’image de La Poste en métropole. Pour info, nous avons fait partir deux colis « en prioritaire » le 14 décembre (en plein rush des colis de Noël) et ils sont arrivés à bon port en métropole le 26 décembre. Nous en sommes donc plutôt satisfaits, même si nous n’avons pas de point de comparaison encore. En prioritaire, pour les colis comme pour le courrier, comptez donc 7 à 10 jours ouvrés.

Recevoir un colis en Nouvelle Calédonie

Si un(e) de vos proches souhaite vous envoyer un petit cadeau depuis la métropole ou si vous vous faites livrer un produit acheté sur internet, il y a plusieurs éléments à prendre en compte ! Explications :

Un particulier m’envoie un colis

Le tarif pour un envoi normal (7 à 10 jours ouvrés) est d’environ 50€ pour 5kg. Si vous dépassez cette limite de poids, vous passerez dans la tranche 5,1-10kg à 100€. Prévoyez un carton résistant ou un emballage colissimo dans l’agence postale.

Si vous optez pour un colissimo avec remise contre signature (avis de passage de l’OPT de couleur jaune/blanc), le destinataire devra faire la queue à l’OPT (avec les tickets numérotés) pour aller au guichet normal. Si le colis n’exige pas une signature, l’avis de passage sera orange et vous pourrez récupérer votre colis « sans faire la queue » au guichet réservé.

ATTENTION : dans le cas d’une remise contre signature, si deux noms sont inscrits sur le colis (pour un couple par exemple), les deux personnes doivent se présenter en même temps (ou une seule avec une procuration pour l’autre).

Et la douane dans tout ça ?

L’expéditeur doit remplir un bordereau pour informer la douane de la nature de son envoi. Dans le cas d’un envoi entre particulier, il n’est généralement pas utile de noter la valeur marchande mais plutôt de décrire le contenu comme des affaires personnelles ou mieux : un cadeau. Toutefois si vous envoyez un objet de valeur, il est préférable de joindre une facture pour indiquer aux douaniers le montant exact (dans le cas où votre colis serait ouvert). Tout ceci pour la simple et bonne raison qu’un colis n’excédant pas 30 000F (soit 250€) de valeur marchande (hors taxes et fret inclus) sera exonéré de taxes douanières. Au delà et jusqu’à 100 000F, il sera soumis à un pourcentage de sa valeur selon la nature de l’objet (tableau récapitulatif sur le site officiel de la douane). Au dessus de 100 000F, vous serez obligé d’établir une déclaration détaillée auprès de la douane et de vous acquitter des taxes (voir plus bas).

Pour information, les taxes douanières sont composées de 3 éléments :

  • Droit de douane : 10% la plupart du temps, 20% pour la joaillerie
  • Taxe forfaitaire : entre 11% et 21% (31% pour la joaillerie et 71% pour les vêtements de travail)
  • Taxe sur le fret aérien : 8%

ATTENTION : la facture doit faire clairement apparaître le montant de la TVA car les taxes douanières se calculent sur le prix HT (plus le coût du fret et de l’assurance éventuelle) du produit. Si la TVA n’apparaît pas, vous serez taxé sur le prix TTC du produit.

Une boutique en ligne m’envoie un colis

Il est conseillé de demander au vendeur d’établir une facture HT pour ne pas payer la TVA car l’envoi se fait hors de l’Union Européenne (toutes les boutiques en ligne le font en général automatiquement). Payer la TVA en France métropolitaine ne vous donne pas droit à une quelconque exonération de taxes douanières en Nouvelle Calédonie. A noter également que les marchandises originaires (= fabriquées) de l’Union Européenne ou des pays ayant un accord avec la Calédonie sont exonérées de droit de douane (et non pas de taxes).

Le système d’exonération des taxes reste le même que pour un particulier sauf que le palier n’est pas à 30 000F mais à … 3000F (25€) fret inclus. Au delà de cette somme, deux cas de figures sont possibles :

Votre colis a une valeur totale (frais de port inclus) comprise entre 3001F et 100 000F : il relèvera de la taxation forfaitaire ! Cela signifie que selon le type de produit que contient votre envoi, il sera taxé selon le tableau disponible sur le site de la douane. Ce tableau ne répertorie pas toutes les marchandises qui puissent exister mais seulement 17 catégories avec des pourcentages de droits et taxes différents (de 8% à 89% !). Si votre produit ne correspond pas à ces 17 catégories, il rentrera dans la case « autres marchandises » avec un pourcentage de 34%. A noter que la taxation s’effectue de manière automatique avec l’OPT. Votre colis arrive sur le territoire, l’OPT se charge d’identifier son contenu (généralement grâce à la facture présente), il établit ensuite les différentes taxes pour enfin vous transmettre un avis de passage dans votre boîte aux lettres. Il ne restera plus qu’à vous rendre dans votre agence pour récupérer votre colis en payant les taxes.

Votre colis a une valeur totale (frais de port inclus) supérieure à 100 000F : il relèvera de la taxation détaillée ! Le pourcentage de taxe ne dépendra plus du tableau vu ci dessus mais d’un tableau complet regroupant toutes les nomenclatures possibles du bureau des douanes. L’outil en ligne est très mal fait et peu ergonomique à utiliser ! Rendez-vous sur la page Nomenclature Tarifaire, puis dans la dernière section Libellé tarifaire, inscrivez le type de produit que vous avez. Nous allons prendre comme exemple un iPhone. On inscrit donc téléphone et pas smartphone sinon ce serait trop facile. Si vous avez du mal à trouver le nom de votre produit utilisé par la douane, utilisez l’index disponible à cette page. Une fois le nom inscrit, cliquez sur Afficher. Choisissez ensuite la description qui semble correspondre le plus à votre produit, puis cliquez sur la série de chiffres dans la colonne de droite “Codification Statistique” (Note : il est fort probable que ces chiffres ne soient pas tout le temps inscrits, car le site ne semble pas être complet, dans ce cas, contactez directement les douanes).

nomenclature telephone douane nc

Après avoir cliqué, l’information principale arrive EN-FIN ! Les pourcentages de taxation ! Vous n’avez plus qu’à faire l’addition de toutes les taxes et droits pour avoir votre pourcentage total. A noter que la taxe de péage et la TBI ne comptent pas pour les colis qui arrivent par avion. Pour un smartphone, nous sommes donc à :

codification statistique smartphone douane nc

  • 5% de droit de douane
  • 8% de taxe sur le fret aérien
  • 1% de TGC
  • 11% de TGI

TOTAL

25

Vous savez maintenant précisément le pourcentage de taxe que vous paierez à la douane lorsque votre colis arrivera en Nouvelle-Calédonie. N’oubliez pas que ces 25% seront basés sur le prix HT du produit + coût du frêt/assurance. Mais la route est encore longue avant de pouvoir le récupérer ! En effet, vous allez ensuite recevoir un avis d’instance dans votre boîte aux lettres vous indiquant que votre colis a une valeur supérieure à 100 000F et qu’il est en attente de votre déclaration, généralement au CTP de l’OPT situé à Ducos. Vous devrez vous y rendre (au guichet dédouanement, muni de votre avis d’instance) pour remplir un formulaire détaillant le nom de l’expéditeur, du destinataire et bien sûr le détail du colis. Une fois cette formalité effectuée, votre colis repartira à la douane pour qu’un agent applique les pourcentages de taxes (que vous avez trouvé précédemment, sauf surprise) et établisse une facture en bonne et due forme. Cette opération peut prendre 2 à 5 jours environ et vous coûtera entre 3500F et 5000F selon la valeur et le nombre de produit à déclarer. Il est possible d’accélérer ce processus en passant par un autre prestataire que l’OPT, comme DHL mais les frais seront beaucoup plus élevés (10 000F à 15 000F). Une fois le dédouanement terminé, le CTC vous recontactera pour vous indiquer que votre colis est disponible. Pour le récupérer, il faudra vous acquitter des taxes et droits de douane au guichet.

MON CONSEIL : faites un colis de + ou – 800€ (on parle ici de la valeur totale de votre envoi, pas de chacun des produits qu’il contient) en fonction des taux applicables dans les différents cas. Pour l’exemple de notre smartphone, si votre colis vaut moins de 800€, il rentrera directement dans la case « autres marchandises » et sera taxé à 34% de sa valeur HT. En revanche, si vous êtes à plus de 800€ (taxation détaillée), le taux ne sera que de 25%. De cette façon, votre smartphone vous reviendra 5% plus cher seulement que si vous l’aviez acheté directement en métropole (car en l’important en Nouvelle-Calédonie, on ne paie pas les 20% de TVA française).

Les douanes indiquent toutefois que si vous êtes en taxation forfaitaire mais que la taxation détaillée est plus avantageuse, vous pourrez faire la demande pour y avoir droit. Malheureusement, étant donné que l’OPT aura déjà effectué la taxation forfaitaire, il faudra passer par un prestataire extérieur (comme DHL par exemple), sauf que les frais de dossier sont très élevés : entre 10 000 et 15 000F en moyenne ! Du coup on perd l’avantage de la taxation détaillée. Réfléchissez donc bien avant de commander un produit en métropole !

Marchandises interdites

A l’importation ou à l’exportation, certains marchandises sont interdites (armes, stupéfiants, produits de faune et flore) ou très réglementées (médicaments, compléments alimentaires, denrées périssables, télécommandes et radiocommandes).

Je tiens à préciser que cet article n’est pas une incitation à acheter à l’extérieur du territoire. C’est à vous de voir si l’économie réalisée vaut vraiment le coup en tenant compte de plusieurs facteurs : le transport (colis égaré ou endommagé durant le voyage), le coût de livraison et le SAV. Personnellement, je suis prêt à payer entre 10 à 20% (selon le prix initial et bien sûr la taxation des douanes) plus cher que la métropole, si le produit est disponible sur le territoire. Si c’est plus, je passe par les boutiques en ligne métropolitaines. C’est le cas par exemple de mon matériel photo ! Sur le territoire, il n’y a pour moi qu’une seule boutique fiable qui propose de nombreuses références. Or, pour un appareil photo (Sony A6500) que j’ai fait venir de métropole (produit HT + transport + douane), j’ai du payer environ 190 000F alors qu’il est proposé en boutique à Nouméa pour … 280 000F. Pour un iPhone 7 Plus, l’histoire se répète : importé depuis la métropole pour un peu moins de 100 000F alors que les boutiques du territoire le proposent à 135 000F minimum. Ce qui m’interpelle le plus, c’est le fait que mes économies sont réalisées sur la base d’un tarif public (en métropole) alors que les boutiques locales se fournissent généralement chez des grossistes métropolitains et parfois même américains (donc acheté en dollars, avec un taux de conversion parfois encore plus avantageux que l’euro), comme le fait Darty en vendant un iPad avec un chargeur US (vécu).

Alors bien sûr, ne voyons pas le mal partout, le contexte de la Nouvelle-Calédonie est compliqué : un coût de la vie important, des loyers de locaux commerciaux élevés et surtout un marché plus que réduit en terme de clients potentiels. Mais cela n’empêche pas nous, consommateurs, d’étudier toutes les solutions pour améliorer notre pouvoir d’achat. Et je rappelle tout de même que nous payons la douane pour chaque produit importé, ce qui techniquement, signifie que le territoire récupère de l’argent sur nos achats extérieurs.

Noter cet article

Envoyer/Recevoir un colis en Nouvelle Calédonie
4.6 (92%) 25 votes

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE ? VOUS POUVEZ LE PARTAGER !